Zhaza

| Profil | Evénements | Trõlligion | Classements | Maisonnée | Trõll n°

Son Profil Général :
73974
Faits de chasse
  • Principal souffre-douleur vétéran de Veskan du Chaos (2 morts)
  • Maladies
  • [Mort de la Peste Scrofuleuse]
  • [Immunisé à la Peste Scrofuleuse]
  • Race Durakuir
    Date de Création 25° jour du Dindon du 5° cycle après Ragnarok
    Niveau 60
    Guilde La Cage aux Trolls
    [Biba-Trollettes Actuelles]
    Mouches 31Bzzzz
    Nombre de Meurtres 406
    Nombre de Décès 56
    Equipement Utilisé Casque en métal de la Salamandre en Mithril
    Collier de pierre du Temps
    Armure de plates des Béhémoths en Mithril
    Gros'Porte des Anciens
    Gourdin du Temps
    Jambières en maille des Vampires
    Anneau de protection
    Gibecière à Composants XL
    Possessions
    Description :
    [Toutes les informations présentées en dessous de cette ligne sont spécifiées par le joueur et ne sont donc pas officielles]
    Issue d'une très ancienne famille Trollienne, la famille Khitap (et accessoirement des ébats sauvages de Khitap-Dhuûr l'Unijambiste, son noble père et de Vergetura, sa plantureuse mère), la Trollette Zhaza est une jeune Durak' dont la tumultueuse existence n'a pas toujours été des plus gaies. Sa jeunesse a en effet été marquée par la mort, brutale et prématurée, de tous les membres de sa famille (Remarque : la puberté trollienne n'est déjà pas une étape aisée en tant que telle, les jeunes trollinets étant confrontés à un ensemble de désagréments cutanés et à des apparitions intempestives de pilosité dans les régions les plus surprenantes de leur petit corps...). Reprenons le fil de l'histoire : Zhaza s'est donc brusquement retouvée orpheline, seule sur cette Terre Hostile.

    L'origine de cette sombre tragédie est la consommation excessive de phacochères albinos à poil ras le jour de Now-Hell, jour traditionnellement consacré à des festivités orgiaques et à divers sacrifices depuis des générations dans la famille Khitap. Engendrant dans un premier temps des désagréments digestifs d'intensité peu commune, ces tristes agapes ont rapidement conduit à la fin tragique de tous les membres de cette noble famille. Seule survivante, Zhaza a vu succomber un à un ces 12 frères, ces 17 soeurs et ces tendres géniteurs... Si elle a survécu, ce n'est pas sans quelques séquelles physiques qui lui valent aujourd'hui le doux sobriquet de "Pète'Trollette" (cette soirée n'ayant pas été sans impact sur son propre système digestif).
    Sur son lit de mort, entre deux émouvantes régurgitations, son père lui a confié la lourde tâche de toujours être une vilaine trollette et de perpétuer la réputation des Khitap. Il s'est ensuite éteint à jamais, en murmurant dans son dernier souffle l'hymne familial :

    "Dans la douce lueur du soir
    Fier et brutal barbare
    Jamais, Ô jamais n'oublie
    que ton gourdin est ton seul ami"


    Durant d'innombrables Lunes, Zhaza a erré, seule et désemparée, jusqu'au jour où son chemin a croisé, dans une taverne glauque, celui des membres de la Cage. Persuadée de pouvoir satisfaire ainsi les dernières volontés de son père, Kitap-Dhuûr l'Unijambiste, elle s'engagea ce jour là à donner tout ce qui était en son pouvoir pour devenir une cageuse digne de ce nom.




    Je leur ai cassé les dents (97 meurtres)


    Je me suis cassé un ongle (20 morts)



    Généré par le