Worg

© MountyHall - Fabien Feray (Täräsk)
Lorsqu'on regarde un Worg la première fois, on a l'impression de voir une sorte de gros rat. La seconde impression est toute autre. On se rend compte que c'est vraiment un gros rat. Même que ça a le même goût. Bon, ça se laisse pas faire, ça gigote beaucoup tant qu'on y a pas planté les dents, mais ça se fatigue vite. Tant mieux, sa viande n'en est que plus tendre. (Fëantir 4614)