Hurleur

© MountyHall - Bruno Reinbold
Tout est démesuré chez cette bestiole. Ses pattes sont très courtes, tout comme le haut de la tête et son estomac sont minuscules. A coté de ça, sa bouche a, comme les serpents, deux machoires indépendantes pour pouvoir s'ouvrir en très grand. Son cou est gros et long pour avoir toute une gamme de cordes vocales, sa cage thoracique est énorme et, dernier détail, sa queue peut se gonfler comme un ballon pour emmagasiner encore plus de souffle avant qu'il ne pousse son célèbre cri tueur.